La grande gamine ou la vie du bon côté

22 août 2019

Engagement total

Ça y est : je me suis engagée. Totalement engagée. Je ne l'ai pas vu venir mais je suis à fond dedans... C'est malin !

Engagement dans l'Army pour la vie... ? A mon âge, pensez-vous, ce n'est pas crédible. Mais c'est une armée du coeur prônant de bons conseils : s'aimer, s'accepter tel qu'on est. (Et accepter l'autre quel qu'il soit.) Et pour cela, il n'est jamais trop tard.

C'est à cause de l'ado. A chaque fois que je montais en voiture avec elle, elle tournait le volume de France Culture jusqu'au point zéro pour m'asséner de K-pop. Comme si c'était intégré dans les fonctions de la bagnole. Un pied dans la voiture, et  hop : k-pop.  Vous me direz, pourquoi ne pas avoir contesté ? Parce que c'est plus simple de se taire pour avoir la paix que de chercher à imposer son propre goût à une ado. Il vaut mieux parfois faire profil bas. J'ai déjà assez à négocier par ailleurs.

Ce que je n'avais pas pris en compte, c'est le pouvoir de la chanson pop coréenne. A force d'entendre ces sons, je me suis dangereusement familiarisée avec. Et quand, j'ai passé la porte du Stade de France, une Army bomb sous un bras, mon ado sous l'autre, ce fut fatal... Le sept juin, j'ai perdu la tête. Je me revois scander leur nom  en parfaite osmose avec l'ensemble du stade, m'enthousiasmant devant ces danses parfaitement exécutées.

Comme une lumière au bout d'un long tunnel mais qui donne à voir la vie en rose.

aDSC_9137

A partir de cette date, je fus perdue pour le monde des sensés, des logiques, des rationnels, des matures... Mais j'ai trouvé un sacré remède aux coups de mou. On regarde une petite vidéo et ça repart !

Je peux l'assurer : je suis une Army. Armymom plus précisément. Parce que non, je ne suis pas la seule. Il y a beaucoup de femmes d'âge mûr qui ont succombé à travers le monde. Et même des pères de famille, embarqués par leur fille. Si, si ; je les suis sur les réseaux sociaux. Car oui, j'ai ouvert des comptes sur tous les réseaux sociaux possibles, juste pour le plaisir de suivre leur actualité. Je vote quand il faut les soutenir, je visionne leurs vidéos pour augmenter le nombre de vues. Et puis je regarde les photos publiées avec l'ado. On écume les maisons de la presse, on fouille dans les rayons musique des magasins spécialisés. On vit ça à deux, et c'est plutôt chouette !

Bon, côté éducation, pas certaine qu'il soit bien sain de commenter avec l'ado les proéminences des attributs masculins de ces danseurs moulés dans des pantalons très ajustés. (Ma fille est-elle une perverse ? Suis-je moi une voyeuse impénitente ?) Quoi qu'il en soit, heureusement, nous n'avons pas le même chouchou parmi les sept... Oui, parce qu'il y a V.

V dans ma vie, j'en parlerai une autre fois. (Un post ne suffira pas...) Un mystère. Une fascination. Une émotion.

Bon sang, je déraille vraiment. C'est ça une secte, ça te retourne la tête...

Posté par La grande gamine à 12:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


12 avril 2019

A fréquenter l'ado de la maison, il fallait bien que je sois contaminée à mon tour par la vague coréenne qui déferle sur nos écrans... Voyager sans quitter son fauteuil, c'est appréciable. Le souci du moment : comme pour les romans Harlequin et des romans photos de Nous Deux d'il y a quarante ans... cinquante ans (déjà ?), je suis tombée dans le drama (ce qui est loin d'être un drame à mon sens).

Le héros est beau...enfin à mon goût . Bon point ! Très stylé (bravo la costumière). Deuxième bon point ! So cute, un peu naïf  (parfois, odieux, mais on lui pardonne, le pauvre petit, avec ce qu'il a vécu, gnan gnan...). Et des situations comiques , il est si drôle... Tout ce que j'aime : rire. Bon point, bon point, bon point ; un point, c'est tout.

Pour résumer, c'est l'histoire de cet homme qui reçoit un robot à domicile, pas très docile. Non pas un robot ménager mais un robot à ménager, parce qu'il n'est pas encore aménagé. Vous suivez ?

Pas question de lui faire faire le ménage, il doit économiser ses batteries car le robot est de la dernière génération, coûte une fortune et a bien d'autres atouts que ceux d'un employé préposé au ménage... Même, si de ménage, il en sera question plus tard... C'est un peu complexe, je me rends compte. C'est un homme qui doit humaniser un robot qui lui même va humaniser cet homme... Parce qu'il est riche, brillant, il est beau mais forcément, il y a un loup.

Perso, ne pas être un robot ménager, ça me plait. Et puis, robot, à mon âge, ça n'est plus tant que ça de la science fiction : une rotule par ci, une prothèse par là. On y arrive tout doucement. Alors, je me laisse embarquer par cette histoire romantique... Du rêve à portée de clavier ou de télécommande, je ne dis pas non. Après tout, si le bonheur ne vient pas à toi, va le chercher où qu'il soit ! 

Et tant qu'à être dans le virtuel, j'ose :

14-04-2019 16-42-35

Si, si : c'est à moi qu'il s'adresse... Je ne m'en lasse pas...

A voir le merdier partout autour de soi, c'est une chance que de pouvoir rêver un peu...De mauvaises nouvelles en angoisse, du stress aux peurs, il faut se sortir du bourbier, par un moyen ou un autre, trouver un échappatoire. A la consommation d'alcool, je préfère m'abreuver du drama ; beaucoup moins nocif et mes abdos travaillent pendant les fous rires. 

Je vous laisse parce que j'ai aussi BTS à réviser, avant le concert. Révision des chorégraphies et des cris d'Army (c'est important si je veux me fondre dans la masse...)

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------14-04-2019 16-43-09

14-04-2019 16-43-37

Posté par La grande gamine à 10:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

01 mars 2019

Sujet d'étude : les contes de fées au programme des bts

Me revoici avec de bonnes nouvelles quant aux études de ma fille.
Cette semaine, elle m'a forcé à prendre des places (hors de prix) pour le spectacle de ses idoles, un truc concernant le BTS. (Je n'ai pas bien compris)

Puisque cela peut servir à ses études, j'ai dit oui de suite ; que ne ferait-on pas pour ses enfants.
Et aujourd'hui, parce que je demandais à en savoir un peu plus, elle m'a proposé une séance découverte. 

Elle m' expliqué que c'était un spectacle musical sur le thème de Blanche-Neige et les nains. 

DSC_7393

Ah, intéressant... 

DSC_7396

DSC_7397

Elle m'a assuré que j'en aurais la tête à l'envers.

DSC_7399b

Réponse en juin...

Posté par La grande gamine à 10:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :