La grande gamine ou la vie du bon côté

16 juillet 2018

Le temps des vacances

Quand vient le temps de vacances, je pense à vous les amis ! Cet ici m'a manqué. Je promets de revenir bien vite surtout que j'en ai des choses à raconter : les examens (ou le grand déballage ; quelqu'un pourrait fermer la porte, s'il vous plait ?), la visite chez l'oncologue (ah, quand on se trouve une passion commune...), le nouveau traitement (une cure de ... vieillesse), mes nouvelles aventures...

Je prends un bon bol d'air et je reviens tout vous expliquer très vite. Promis !

Posté par La grande gamine à 22:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


25 janvier 2018

Éloge funèbre

Il y a un truc qui m’exaspère, c’est l’hypocrisie post mortem…

Assistez à une cérémonie et vous entendez un flot d’inepties : tu meurs et tu deviens l’être idéal, limite demi dieu. De qui se moque t'on ?

Vous voulez un exemple ? Par exemple, mon papi. Je me rappelle : « il était très aimé, entouré de beaucoup d’amis. Sa convivialité en faisait une figure notoire dans la région. » Ouais… Enfin, c’est surtout qu’il était foncièrement égoïste et ramenait une flopée de copains à la maison. Et ma pauvre grand-mère devait nourrir tout ce monde dans la plus totale improvisation, avec toute la pression et la fatigue que cela engendre…

C’est pratique : tu fais n’importe quoi, et on dira que tu étais super génial.

Alors, j’ai eu une idée : puisque l’hommage est toujours élogieux, je vais prendre la chose en main et écrire mon propre texte.

« La grande gamine était une fort belle femme. D’une beauté à couper le souffle : de longues jambes fuselés, de la même longueur (ce n’est pas forcément le cas : regardez le nombre de boiteux, le côté bancal de certains), un teint de porcelaine… sur un visage de kaolin modelé de façon fort harmonieuse…euh… et une chevelure divine comme une cascade. » (Liste non exhaustive.) Oui, je sais : on n’évoque pas le physique normalement lors de telle cérémonie ; mais après pourquoi pas après tout ?

« Elle était merveilleuse. Toute sa vie fut dédiée à s’intéresser à ses compatriotes (mon côté cancanière) ; elle présentait le caractère d’une sensibilité accrue qui s’exerçait aussi bien devant le petit écran (je n’aime pas quand Aglaé et Sidonie disent « au revoir les amis ») qu’en cuisine (oignon, mon ami, c’est avec émotion que je t’épluche) … »

Voilà, ça pourrait continuer sur des pages et des pages… Je vais y réfléchir.

Posté par La grande gamine à 07:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

03 janvier 2018

Drôle d'instruction !

Boire de l'eau sans modération, vraiment ?

Scène surréaliste dans les WC d'un grand centre commercial de la banlieue parisienne.

Décor : les wc femme.

Pièce exiguë avec le toilette, une poubelle et un distributeur de papier. Tout ce qu'il y a de plus normal.

En revanche, je cherche encore à comprendre pourquoi ce seul petit mot placardé juste à côté du bouton pressoir de la chasse d'eau "eau non potable".

J'ai beau avoir cherché autour de moi, à part prélever l'eau dans la cuvette...

A quel degré de civilisation sommes-nous arrivés pour qu'il faille signaler aux gens de ne pas boire l'eau dans la cuvette ?

Posté par La grande gamine à 08:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :