La grande gamine ou la vie du bon côté

02 mai 2021

Parcoursmineur

Super ! On a réussi à formuler mes voeux sur Parcoursmineur. 

Puisqu'il faut dès à présent penser à sa carrière, allons-y !.

J'ai réussi à décrocher ma mère des réseaux sociaux, non sans mal, pour m'aider à formuler mes voeux.

Dans un premier temps, elle a été déçue en découvrant le site. "Ah, je croyais que c'était des voeux d'un autre type !"...Bon, l'essentiel, c'était qu'elle soit là.

Je voulais ses conseils. Je n'ai pas été déçue : elle a fait du zèle une fois sa propre déception passée. 

Récapitulatif :

Dix voeux formulés.

- Deux qui me tiennent à coeur. Vraiment.

- Un, moyennement.

- Et les sept derniers, pas trop... Je... En fait, c'est elle qui les a formulés pour moi... 

On voit qu'elle a acquis de la dextérité à écrire vite à force de pianotage sur les réseaux sociaux.

Elle m'a assurée que c'était pour mon bien avec force d'arguments ;

qu'elle allait m'aider pour réaliser les voeux (??? Elle n'est pas une fée que je sache ; en tous cas pas une fée du logis : on ne peut pas être sur les réseaux sociaux et s'occuper du ménage).

que je pourrais compter sur elle pour les sept derniers voeux, ceux que je n'avais pas choisis personnellement bien entendu ;

qu'elle ferait tout en son pouvoir pour faciliter mon installation à l'autre bout du monde, s'il le fallait ;

que je pouvais compter sur elle pour qu'elle m'accompagne au cas où il faudrait partir à l'étranger dans le cadre d'échanges universitaires... 

??? Elle est folle ! 

J'ai peur de me retrouver bien plus loin que je ne l'envisageais... J'aurais dû choisir la filière de BTS ; c'était plus sûr pour mon avenir... 

 

Posté par La grande gamine à 23:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


26 février 2021

Maintenant

Je l'ai entendue tant de fois dans ma jeunesse.

J'ai découvert qu'elle était sur sa page d'accueil d'ordinateur...

Pourquoi n'y ai-je pas pensé à ce moment-là ? J'aurais pu lui offrir ce cadeau d'adieu...

Mon vieux,

"Maintenant qu'il est loin d'ici 

En pensant à tout ça, je me dis..."

Posté par La grande gamine à 07:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

17 janvier 2021

Elle me fait peur...

J’en peux plus d’elle. Elle vieillit mal, elle vieillit mal...

Pendant les vacances, je décide de me faire une coloration bleue. J’ai presque fini d’appliquer la teinte qu’elle m’arrache le truc des mains : « Avec le fond du tube, je vais me faire des mèches. » Ah... Je sais bien qu’elle télétravaille mais les vidéos conférences tout de même, du bleu, elle...

Bilan : moi, ça a viré au vert. Pas bleu, pas turquoise : vert. Depuis, au lycée, on m’appelle le Joker ou le Grinch... Parfois The Mask. (Enfin, ça c’est vers 14h quand je sors de la cantine...) Et elle pendant ce temps, elle a de belles mèches bleues dans les cheveux. Bleu et gris. C’est plutôt beau, je le reconnais... Je suis dégoutée. (Il n’y a vraiment pas de justice...)

A part ça, elle continue son délire : soi-disant elle aurait inspiré une autre chanson, une histoire de fleurs d’hiver...Si je la regarde, ce qui me vient à l'esprit, c'est fleur fanée... flétrie...frippée...? Ca fleure pas l'inspiration dans tous les cas !

Maintenant, j'en suis sûre : les dégâts du virus sont sous-estimés ! Elle ne l’a pas eu officiellement le virus ; je parle des dégâts collatéraux. Vous savez, un effet psychologique qui retourne la tête : elle délire un max la vieille... (Enfin, du moment qu’elle me fait à bouffer et vient me sortir de ce bahut de merde, je prends sur moi. Et surtout tant qu’elle la ferme en public.)

Pourquoi est-ce que je lui ai fait découvrir les réseaux sociaux... Les réseaux sociaux. Pourquoi j’ai fait ça ? Méfiez-vous si vos vieux veulent que vous leur montriez comment ça fonctionne. On sous-estime la capacité des vieux à en faire des usages abusifs. Je préférais quand mémère faisait du tricot avec son réseau de mamies buvant du thé devant inspecteur Derrick. Oui, c’était la belle vie...

L’autre jour, panne d’internet, j’ai cru qu’elle allait clamser. En manque, accroc, addicte. Hystérique même ! Et quand on sort, sa priorité, c’est de vérifier si elle a du réseau... Dès que son chanteur (Oui. Elle l’appelle comme ça : « son chanteur ») met un post, elle se rue pour mettre un commentaire. Mais genre il attend après son commentaire ? Mais oui bien sûr !... Elle est grave, la vieille. L’autre jour, elle me dit : « Tu sais, de coach à ange, il n’y a qu’un pas ! »... Ouais... Surtout le « Pas », je crois... Parce qu’elle me fait plutôt penser à un être possédé (ou plutôt  dépossédé de raison) qu’à un envoyé du divin. Le Malin a pris possession de son entendement (pour quelqu’un qui devient sourd, c’est fort !)

Bientôt majeure : je décompte les jours. Je prendrais mes clics et mes claques et bye-bye la vieille déjantée ! Elle me fait peur...

 

Posté par La grande gamine à 10:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :