Que fais-tu Dieu ?

Parfois, je me pose la question : que fais-tu Dieu ? 

Pendant que nous essayons de nous extraire de nos situations peu reluisantes, je me demande ce que tu penses de ton boulot. Parce que en ce moment, tu avoueras, ce n'est pas la joie !

Les trains qui doivent nous conduire à notre train train quotidien, sont en grêve et les trajets se font au prix de longs délais dans des wagons où nous sommes entassés comme du bétail. 

Les orages grondent et des coups de foudre n'illuminent pas nos vies d'une quelconque étincelle de bonheur en ce printemps maussade.

Les rivières se transformant en torrents, (qui l'eut cru ?) dévastant nos maisons (dont les traites sont encore en cours) et nos vies par la même occasion.

Les ordures s'accumulent dans les rues alors qu'on les voudrait plutôt incinérées pour les unes, incarcérées pour les autres...

Et pour beaucoup, nous n'avons même plus les moyens de nous penser appartenir à la classe moyenne.

Subtilité de la langue française : quand tu as une vie de merde, c'est parce que tu as une vie de merdes !

Mais quand tu n'as pas une vie de rêve, il ne te reste plus qu'à avoir une vie de rêves... 

Alors, que fais-tu ? Je me pose souvent la question. Peut-être, un jour, j'irai au paradis. En attendant, je rêve...