Quelle grande joie fut la mienne quand mon ado est venue me voir en déclarant :

" Maman, je veux voir les BTS."

Mon premier réflexe fut la surprise ; à vrai dire, j'ai failli tomber de ma chaise. Puis une onde de bonheur m'a envahie : voir que cette enfant, enfin, s'intéressait à son avenir, que pouvais -je espérer de mieux ? Il me semblait qu'elle passait les étapes un peu vite ( elle n'était qu'en quatrième après tout). Mais je n'allais pas laisser passer l'occasion de cet intérêt subit ! Il fallait surfer sur cette motivation toute nouvelle et surtout ne pas lâcher la petite.

" Bien ma chérie. Mais pour cela, tu sais, il faut bien travailler au collège, dès maintenant ; et tu seras récompensée, c'est certain. 

- Alors, tu me promets, maman, on ira voir les BTS ?

- Ce n'est pas tout près cette histoire-là (pensez, l'ado en quatrième ; le bts n'est pas pour tout de suite !)... Cela dit, je vais me renseigner tout de même dès à présent, pour voir les BTS  ."

J'allais prendre des renseignements dans les organismes concernés quand elle a ajouté :

" Oui, la Corée du Sud, c'est vrai que ça demande de s'y prendre à l'avance. "

La Corée du Sud ? En plus, elle avait des désirs à l'international ? Je n'en revenais pas ; quels changements chez cette enfant qui jusqu'à présent était plus prompte à regarder des vidéos sur You tube qu'à envisager son avenir.

Je cherchais donc sur le net, quand elle est revenue :

" Je vais te faire voir."

Ah, en plus, elle avait déjà pris des renseignements. Qui l'eut cru ?

Et là, ça a dérapé... Ça a pris un tour inattendu car il y a BTS et BTS !

Ceux dont elle parlait chantent de la K-pop (prononcez " ké pop ".)

Pour ne pas montrer ma confusion (et ne pas passer pour une kéké ringarde), j'ai fait mine d'écouter avec attention, ce qu'elle a pris pour une adhésion. Depuis, je vis au rythme de la K-pop... quant à l'autre BTS, on en reparlera plus tard (...comme le voyage en Corée du Sud !)