Je vous ai manqués… Je doute ; peut-être pas ça… Ecrit ainsi, cela signifie que je n’ai pas vu que vous étiez passés par ici pour me rendre visite.

Je vous ai manqué ? Ainsi, je fais ma star, me plaçant au centre de vos pensées. C’est un peu gonflé ! Dans les deux cas, il est certain que je ne passe pas souvent par ici et c’est dommage…

C’est que je suis très occupée… Un travail passionnant et prenant. Je cherche, je farfouille, de quoi assouvir ma légendaire curiosité et c’est ce qu’on me demande (je suis même payée pour !) Et comme en plus, je suis un peu têtue, je peux passer des heures à me balader appareil photo en main pour saisir un instant précis sur un sujet particulier ou à visiter la toile jusqu’à trouver l’objet de mon désir où qu’il se cache.

Ce n’est pas tout : j’exerce tant d’autres activités, toutes plus différentes les unes des autres qu’on a peine à penser qu’il s’agit d’un unique métier. (Il faudra que je vous raconte, mais ça prendra du temps). Il faut ajouter que j’écris beaucoup… Pas d’article dans les journaux ni dans les revues, hélas ! Mais ça viendra… Un grand livre un jour peut-être. Un beau livre illustré de photographies. Ou une bande dessinée (ou les trois, dit l’enthousiaste).

Car je dessine. Un petit peu. C’est tout récent, le trait n’est pas encore habile mais cela me plait. J’ai pris goût à la B.D. et comme on m’encourage à me former à cet art graphique, je ne me prive pas de ce petit plaisir (qui peut-être deviendra grand !) Je gribouille, je griffonne à loisir. Je noircis des pages à l’encre : des lettres, des dessins et parfois les deux ensembles.  

Je n’écris plus beaucoup ici, il est vrai. Mais je suis très active en écriture dans des ailleurs ; je rêve, beaucoup, m’invente des mondes et des amis imaginaires. J’écris de petites histoires, des textes festifs. J’écris aussi des textes très sérieux. J’écris aussi des lettres à mes amies, à mes cousines. D’ailleurs, si je ne me freinais pas, j’écrirais au monde entier tant j’aime ça... Mais ça ne se fait pas ! Et cela coûterait bien trop cher en timbres !

Je n’écris plus beaucoup par ici, il est vrai. Je ne sais pas pourquoi ; peut-être que je me laisse désirer comme une star ! Mais ça me manque… Si vous le souhaitez, je reviendrais plus souvent pour vous faire sourire avec mes aventures de vie quotidienne ou pour commenter un fait d’actualité. Et aussi pour distiller du rêve : Ah, si je pouvais être une fée ou mieux encore, un ange gardien, pour offrir bonne fortune à tout va… On dit souvent que le bonheur serait de se trouver sur une île déserte. Je ne sais pas, je doute : être seul quelque part, est-ce vraiment satisfaisant ? … Je sais : je donnerais rendez-vous à tous mes amis sur l’île. Si ça tombe, j’y arriverais un jour…

En attendant ma reconversion en entité protectrice (ou un gros lot au Loto), si vous êtes joueur ou voulez me faire plaisir en me laissant croire que je pourrais être votre « porte-bonheur », votre ange gardien, je vous donnerais une consigne : « Esprit, si tu es là, frappe trois coups… » ou plutôt, nouvelle technologie oblige : « Connecte-toi trois fois de suite ! ». (Il faut bien vivre avec son temps !) Ce serait comme les trois coups du théâtre, le début du jeu… Trois petits coups, et, je reviendrais plus souvent ici, promis.