Vous avez été quelques uns à vous manifester hier, esprits, et je vous en remercie. Cela m'incite à revenir plus souvent par ici pour des bavardages sérieux ou beaucoup moins.

En revanche, une petite mise au point s'impose. Comment dire... Il semblerait qu'il y ait eu un problème avec la consigne. 

Je ne vois que deux explications : soit, le clic vous est douloureux et vous vous ménagez. Mais on peut toujours trouver le moyen de cliquer avec l'autre main. Donc je ne pense pas que ce soit cela...

Soit, il nous faut reprendre les bases du calcul : les esprits ont certainement de l'esprit mais peut-être pas de grandes compétences en mathématiques. Enfin, c'est ce qui ressort en toute objectivité : le "trois" n'a pas été toujours respecté. Je vais vous aider à y voir plus clair avec des exemples concrets pour vous laisser une seconde chance. (Et puis, je pense sincèrement que savoir compter jusqu'à trois pourra vous être utile par ailleurs).

Debout ! Mettez-vous devant un miroir... Vous y êtes ?  Regardez-vous ; vous avez deux yeux (un, deux), deux bras (un, deux), deux oreilles (une, deux) et deux jambes (une, deux), deux narines... Jusque là, ça va ?

Voilà : pour deux, c'est compris ? Passons donc à trois.

Qu'avons-nous en trois exemplaires ?...J'attends...En trois exemplaires, nous avons donc ?... Alors ?... Je m'aperçois qu'effectivement le trois est beaucoup plus complexe que le deux... 

Je reviens dès que je trouve des exemples. Promis.