29 juillet 2018

le rêve du crabologue

  J’ai fait un rêve. J’allais au bout de la jetée, par une belle journée ensoleillée. J’avais rendez-vous avec le crabologue-poissonnier. C’était le rendez-vous habituel ; seul le lieu était surprenant. Le crabologue m’a accueillie avec enthousiasme. « Ah, ma petite dame ! Qu’est-ce que je vais pouvoir vous proposer aujourd’hui ?... Voyons, j’ai de la belle morue. Mais j’imagine que vous n’en voudrez pas plus que les autres ! » Il farfouillait dans ses bacs en polystyrène pourvu de pains de... [Lire la suite]
Posté par La grande gamine à 13:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

11 février 2016

Colère

Tu me gonfles, tu me fatigues, tu me contraries, tu me dégoûtes : j'en ai marre ! On avait fait un deal, il me semble. Nous étions sensés faire un bout de chemin ensemble, en bon entendement, chacun faisant des compromis à part égale. Et là, tu gâches tout : je suis en train de te prendre en grippe, sincèrement ...Traître ! Tu me fais perdre la tête. On avait fait une pause : c'était recommandé par le corps médical. Et je me suis de nouveau attachée à toi, en toute confiance. Mais voilà que tu as décidé que cela ne se... [Lire la suite]
Posté par La grande gamine à 18:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
01 septembre 2015

Potin match !

L'accueil de l'oncologue qui a toujours été bienveillant avec vous par un " Mais vous avez pris du poids, dites-moi. "Première balle de match ! " Montez sur la balance." Deuxième balle de match !... Vous connaissez la formule " le poids des mots, le choc des photos " ?Et bien, c'est exactement ça... Ses mots me blessent. La vision de mon poids inscrit sur le pèse personne achève la bête. Je fonds en larmes (mais vraiment que de là : je ne fonds pas du tout, de tout mon corps lourd. Flûte ! Ce serait trop facile !) ... [Lire la suite]
Posté par La grande gamine à 17:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
14 juin 2015

Médoc, je te hais...

Oh le traître ! Je le prends, en (presque) toute confiance et voilà comment je suis remerciée... Pas un jour, je ne l'ai oublié. Même les lendemains de fête, quand j'avais le coeur au bord des lèvres, je l'ai pris à pleine bouche, sans rechigner. Trois ans de fidélité et...A t'il eu peur qu'on ne s'installe dans une routine ?  Sournoisement, il a détraqué mon intérieur. Je sentais bien que je n'avais plus la même sveltesse qu'auparavant... que la digestion se faisait parfois capricieuse. Mais la tête occupée ailleurs, dans des... [Lire la suite]
Posté par La grande gamine à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
13 juin 2015

Une ablation

Alors ça, c'est bas. Vraiment petit. Je sais bien que nous ne faisions qu'un, que nous faisions corps mais parler d'ablation pour ce porte-à-cathéter, ça passe mal... On me l'a posé. Donc on me le dépose. " Dépose du porte-à-cath ", et pas " ablation du porte-à-cath ", non mais ! Je ne suis pas d'accord pour qu'il ait le même traitement que mes propres organes. Pas question ! Je ne l'ai jamais aimé de toute façon. Ça tombe bien, on me le retire. Petite douche à la Bétadine ; je suis jaune et je pue ! Enfilage de la tenue... [Lire la suite]
Posté par La grande gamine à 10:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
09 juin 2015

Adieu (j'espère...)

Voilà. Le moment est venu de nous dire adieu. Oui, c'est cruel, mais c'est ainsi. Oui, je t'ai dans la peau, c'est sûr ; je ne peux pas dire le contraire ! Mais tu sais bien que ce n'était pas de mon initiative ; je t'ai subi toutes ces années. Je t'ai même fortement détesté au début. Puis, peu à peu, nous avons fait corps jusqu'à ce que je t'oublie. Demain, on se quitte. Oh non, rien ne me fera changer d'avis ! Je refais ma vie sans toi. Ce soir, c'est notre dernière nuit. Je me coucherai avec toi pour la dernière nuit et demain... [Lire la suite]
Posté par La grande gamine à 17:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
24 janvier 2015

La grande gamine is back !

Oui. La grande gamine is back ! « Qu’est-ce que tu as foutu tout ce temps ? » J’ai dormi, dormi plus que de raison. Puis j’ai eu peur de m’endormir à tout jamais… Petite boule en son sein qui roule n’amasse  …ni fous rires ni euphorie... pas même de sourires !  J’ai eu les boules pour une petite boule. De celles qui glacent. De celles qui font qu’on ne sait plus à quel saint se vouer… Chut ! Mettre des boules Quiès. Rentrer dans sa tanière, se cacher. Chercher le pourquoi… ... [Lire la suite]
Posté par La grande gamine à 16:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :